logo

SAMEDI 13.08.22 – 20H00

Samedi 13.08.22
Alors on danse !
Valses de Chopin, Ravel, Poulenc, Chostakovitch…
Jean-Claude Vanden Eynden, piano
Marc Grauwels, flûte
Ronald Van Spaendonck, clarinette

Apparu au Poitou au XVIIe siècle et introduit par Lully à la cour de Versailles, le petit mouvement dénommé « menuet » avait déjà donné un avant-goût du charme de la danse à trois temps. Mais il fallut qu’elle se ressurgisse un siècle plus tard, à Vienne, sous forme de valse, pour que toute l’Europe occidentale s’en empare et s’en grise. En allemand, « walzer » signifie : « tourner en rond », même si la valse doit se danser d’avant en arrière. Il désigne surtout le joyeux étourdissement qui s’empare immanquablement des danseurs et que l’on souhaite au public de ce soir.

    

Marc Grauwels (voir le 12 août)

Jean-Claude Vanden Eynden

Lauréat du Concours Reine Elisabeth à l’âge de 16 ans, en 1964, il sera dès lors l’invité des festivals et des salles les plus prestigieuses, en Europe, au Japon et aux Etats-Unis, tant comme soliste que comme chambriste, comptant des artistes comme Véronique Bogaerts, Augustin Dumay, José van Dam ou le Quatuor Enesco parmi ses partenaires. Son abondante discographie témoigne de l’étendue de son répertoire, comprenant notamment l’intégrale de l’œuvre pour piano seul de Ravel. En 2018, il a été anobli par le Roi Philippe au titre de Chevalier.

Ronald Van Spaendonck

Comptant parmi les clarinettistes les plus réputés de sa génération, Ronald Van Spaendonck a joué dans les plus grands centres et festivals internationaux, notamment au Bozar, aux Proms ou au Wigmore Hall de Londres, au Festival d’Edimbourg ou au Suntory Hall de Tokyo, avec des orchestres et des partenaires prestigieux. Il est professeur de clarinette aux Conservatoires Royaux de Bruxelles, de Mons (Arts2) et à l’Ecole Normale de Musique de Paris (Alfred Cortot) et, depuis 2016, directeur artistique du festival de Lasne. Sa riche discographie lui a valu de multiples distinctions.



Les commentaires sont fermés.