logo

VENDREDI 12.08.22 – 20H00

Mendelssohn Only
Symphonie pour cordes Concerto pour flûte
Octuor pour cordes

ENSEMBLE I VIRTUOSI

SOLISTE / SOLIST : MARC GRAUWELS, FLÛTE / DWARSFLUIT

JEAN-FRÉDÉRIC MOLARD, VIOLONCONDUCTEUR / CONCERTMEESTER

Composées entre 1821 et 1823, les symphonies pour cordes de Félix Mendelssohn (1809-1847) expriment avec feu et charme le génie d’un adolescent, au sortir de sa première formation musicale. Ce sont de petits joyaux, doublement influencés par Bach et son savant contrepoint, et par le souffle du romantisme naissant. On notera que la Dixième , que nous enten- drons aujourd’hui, et la Treizième, sont composées en un mouvement.

C’est à Marc Grauwels lui-même qu’on doit la trans- cription pour sa chère flûte du « petit » Concerto en ré mineur, pour violon et cordes, composé par Mendels- sohn à la même époque, et dédié à son ami violoniste et chef d’orchestre Eduard Rietz, qui lui avait appris le violon et d’alto. Ici aussi se distingue l’influence de Bach, notamment dans le bel Andante, intime et recueilli. Avec l’Octuor à cordes, op. 20, c’est à nouveau le jeune Mendelssohn qui s’exprime ! Et cette fois, c’est un chef d’œuvre, à la fois personnel, plein de charme et de trouvailles, et parfaitement abouti. Le musicien a 16 ans, ses parents viennent d’emménager dans une vaste demeure à Berlin, le Rescksche Palais, qui devient aussitôt le haut lieu musical de la ville. Achevé le 15 octobre 1825, l’Octuor fut probablement créé chez les Mendelssohn entre amis et ne connut sa première publique qu’en 1832, à Paris.

   

Marc Grauwels

Musicien surdoué et charismatique, dédicataire de compositeurs emblématiques comme Piazzolla ou Morricone, Marc Grauwels n’a cessé d’élargir son expérience et son art, comme soliste et comme chambriste, dans les répertoires les plus étendus, aux quatre coins de monde. Son abondance discographie (rien que comme soliste, il a gravé plus de 70 CD) comprend également la participation à des projets prestigieux comme l’intégrale de l’œuvre de Mozart publiée par le label Brillant (170 CD) ou la bande-son du film Amadeus, de Milos Forman.

Ensemble I Virtuosi

Fondé à l’initiative de Marc Grauwels en 1981, cet ensemble initialement basé à Bruxelles et dénommé alors The Brussels Virtuosi, est aujourd’hui en rési- dence à Waterloo. Il se veut « à géométrie variable », n’hésite pas à aborder des œuvres nouvelles ou rarement jouées – avec une prédilection pour les œuvres de virtuosité du XIXe siècle – et se produit aussi bien en quatuor à cordes qu’en orchestre de chambre. Sa qualité artistique et sa flexibilité l’ont conduit à donner des concerts un peu partout en Europe, notamment en Espagne où il a une résidence annuelle. Depuis quelques années, l’ensemble est placé sous la direction de son violon conducteur, Jean-Frédéric Molard.

 



Les commentaires sont fermés.